Sélectionner une page

Alors qu’ils avaient à peine 18 ans, deux jeunes Valentinois ont eu l’idée de créer une application pour commander au bar depuis son téléphone.

Le monde de l’entrepreneuriat compte, depuis peu, deux jeunes Valentinois de plus. Clément Thuillier et Lucas Chosson, 21 ans, ont créé une application, Yamay, qui permet, lorsque l’on est dans un café, de commander directement avec son smartphone.

L’histoire commence il y a trois ans. Lucas et Clément, amis d’enfance, ont tout juste 18 ans. Étudiants, ils découvrent les joies des sorties dans les bars après les cours. « Chaque soir, lorsqu’on voulait commander la 2ème tournée, c’était plutôt compliqué : le serveur mettait plus de temps à venir », expliquent-ils. Les jeunes hommes ont alors l’idée d’une application qui faciliterait la vie de tout le monde. Le client commande rapidement avec son téléphone. L’établissement, lui, a une vue d’ensemble sur ses commandes tandis que les serveurs économisent leurs pas. Par ailleurs, « les gens ont tendance à commander davantage », assurent les jeunes hommes.

Ils travaillent leur projet après les cours.

Durant trois ans, ils vont se retrouver chaque soir après les cours dans un garage. Ils vont penser et donner corps à leur idée. Ils vont interroger des clients, des barmen et des patrons d’établissements entre Lyon, Valence et Montpellier, afin de cerner les besoins. Ils lancent une étude de marché, et au bout d’un an, se mettent à la recherche de financements. Appuyés par des professeurs, soutenus par leurs parents, ils se souviennent que « c’était dur », « on avait 18 ans et on n’était pas vraiment pris au sérieux » se remémore Clément. 

Plusieurs soutiens

Finalement, un cabinet d’expert-comptable va les prendre sous son aile « ça a été comme un déclic, à partir de là, on est rentré dans le concret », précise Lucas. La région Auvergne Rhône-Alpes leur octroie un prêt d’honneur de 15000 euros. Une banque décide de leur faire confiance et leur permet d’emprunter 75000 euros. Les deux jeunes hommes et leurs familles apportent 10000 euros chacun.

En mars 2019, la marque Yamay voit le jour. Le site interne, lui, est opérationnel depuis quelques semaines. Les jeunes entrepreneurs, qui se consacrent aujourd’hui à leur projet, en sont à la phase de démarchage des établissements. Ils visent une centaine de bars et cafés entre Lyon, Valence et Montpellier.

Leur application fait déjà parler d’elle; Début octobre Lucas et Clément remportaient le premier prix drômois de Mardinnov, qui récompense les projets numériques innovants. Ce week-end, ils seront à Nice, pour le salon de la FoodHotelTech, spécialisé dans l’innovation digitale dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration. Et ils espèrent bien se faire remarquer.

Amandine Brioude.